Editorial

Money Spaces: Les économies, deuxième pilier pour atteindre la liberté financière

12 août 2021

Le troisième Money Spaces a eu lieu le 04 Aout 2021 et comme d’habitude c’est allé très vite. Le thème du jour était les économies, deuxième pilier pour la liberté financière.

Lorsque nous voulons bâtir une maison, nous commençons par la fondation. Cela va de même pour bâtir la maison de l’autonomie financière. Dans ce contexte qui est le nôtre, la fondation n’est autre que le money mindset. Quel est notre rapport à l’argent ? Quelle est notre mentalité concernant l’argent ? On ne se lassera jamais de le dire, la pauvreté et la richesse sont d’abord mentales!

Il est donc très important pour nous de développer un état esprit de richesse, une mentalité de richesse et de gagnant pour attirer l’argent qui nous permettra d’atteindre la liberté financière. Les deux moyens proposés pour adopter une mentalité de richesse sont l’autosuggestion et la visualisation. (détails ici)

 

 Money Spaces: Les revenus, premier pilier pour les économies

 

Après la fondation de notre maison de la liberté financière, la deuxième étape consiste à poser les piliers de la maison. A ce stade on peut estimer déjà que nous avons résolu le problème de mentalité et notre rapport à l’argent. Le premier pilier est donc les revenus, car on ne peut parler de gestion ou de liberté financière sans revenus. Nous avons 8 catégories de revenus à savoir le salariat, Vente ou profit ‘buy and sell’, les revenus de Rente (immobilier), les revenus de Dividende (Actions), les Intérêts composés, les Royalties, le Revenu de capital (anticiper l’appréciation dans le temps) et le Revenu résiduel (continuer à gagner de l’argent sur un travail effectué une seule fois (scénario, ebook, chansons) qui génère des droits)

 

Le deuxième pilier pour atteindre l’autonomie financière ce sont les économies. En gestion financière, il est important de noter que l’épargne et l’économie sont deux choses bien différentes. Pendant que l’épargne consiste à mettre de côté pour consommer (se marier, acheter une voiture, un téléviseur, aller en location etc…) économiser c’est mettre de côté pour fructifier et investir l’argent.

 

Différenciation faite il faut donc noter que sans revenus il est impossible d’économiser et sans économies, il est impossible de s’enrichir et d’atteindre la liberté financière. Le point de départ de l’enrichissement ce sont les économies. Le salaire tiré de l’emploi à lui seul ne peut pas permettre de s’enrichir, mais il constitue un levier pour économiser et investir. Le plus important n’étant pas les entrées d’argent (revenus bruts), c’est la quantité d’argent que vous pouvez économiser et investir qui constituera votre rançon pour la liberté financière.

Tout commence donc par les économies. Si vous consommez uniquement vous êtes disqualifié pour l’enrichissement.

 

 

Money Spaces: Les différents types d’économie 

 

Durant le troisième Money Spaces, le Docteur Joseph Marcel Eboa nous a dit pratiquer trois types d’économie à savoir:

1) Le fond de sécurité (au moins 7 mois de votre budget de consommation). Si X pour revenir à l’exemple voudrait mettre de côté un fond il lui faut un minimum de 2.8 Millions de Fcfa. Le fond de sécurité comme son nom l’indique permet de tenir en périodes de vaches maigres (perte d’un emploi, crise économique) afin de pouvoir payer toutes ses charges de consommation sans inquiétude.

 

2) Le Fond d’investissement qui est à investir, fructifier pour générer du Cashflow.

3) La réserve fédérale personnelle (or, argent et métaux précieux déjà traités et certifiés) avec pour but de s’enrichir. De même que le gouvernement Américain, il est important d’avoir sa réserve fédérale personnelle car celle-ci sert de valeur refuge en périodes de crise économique, d’inflation ou de récession. Durant  les dites crises, les gens courent vers ces valeurs refuges que sont les métaux précieux, ce qui augmente sa valeur.

En résumant de manière pratique, si vous gagnez 1 million de francs, voici avec pourcentage à l’appui comment vous pouvez procéder:

50% pour la consommation ce qui donne 500000 fcfa

40% pour les économies ce qui donne 400000 fcfa (dans les 40% du budget économies nous avons 20% pour le fond de sécurité donc 80000 fcfa, 30% pour le fond d’investissement qui sera de 120000 fcfa, et 50% donc 200000 fcfa pour la réserve fédérale personnelle)

10% pour les dons. Pour recevoir davantage il faut donner, de préférence à ceux qui sont dans le besoin.

 

La richesse n’est donc pas une question de salaire mais est composée de la réserve fédérale plus le Cashflow provenant de ses investissements. En formule mathématiques  Richesse = Réserve Fédérale + Cashflow

Pour les dons étant donné que nous sommes en Afrique où on aide généralement la famille élargie, il est important d’éduquer la famille concernant l’argent. Celui-ci se gagne ou se produit. Encourageons la famille à l’autonomie financière en les formant ou en les aidant à trouver un emploi. Les dons peuvent être faits sous forme de cadeau, et les urgences familiales (évènements heureux ou malheureux) doivent se trouver dans l’enveloppe des dons (10%) ou le budget de consommation.

Ne touchez jamais vos économies pour les urgences familiales et autres. Étant donné que vos économies représentent la rançon pour votre liberté financière, ne la sacrifiez jamais au profit de votre famille.

La liberté financière a un prix à payer. En mettant de l’argent de côté, on constitue ainsi le capital pour payer la rançon de sa liberté. La quête de la liberté financière sera difficile et malheureusement beaucoup vont abandonner en chemin. Il faudra de la discipline, la volonté, la persévérance le courage.

Facebook Comments Box

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!