trophées

Du 04 au 16 Décembre dernier se tenait la cinquième édition des trophées francophones du cinéma 2017, manifestation annuelle visant à récompenser les meilleurs dans l’écosystème du cinéma Francophone, organisé par le Ministère des Arts et de la culture (MINAC) dans les villes de Douala, Yaoundé et Buea.

Contribuer efficacement à la redynamisation et la relance de la compétitivité des industries annexes et connexes à la cinématographie  et à l’audio-visuel pour en faire un véritable creuset d’innovation. A ce titre, un atelier a été organisé par le MINAC, l’ATFciné (Association des Trophées Francophones du Cinéma) et Cordia Prod, partenaire technique de l’évènement avec pour but de mettre en avant un genre cinématograp considéré comme élitiste dans le contexte Africain où les réalos préfèrent la fiction.

Alaka

Mr Dieudonné Alaka et Marie Christine Whassom (Ceo de Cordia)

J’ai eu le privilège d’assister durant une journée (activités dans la ville de Douala) où les participants tous professionnels de l’audiovisuel choisis pour la pertinence de leurs projets soumis suite à un appel à candidature, étaient formés par l’enseignant de Cinéma à Yaoundé Dieudonné Alaka, également réalisateur de films documentaires tels que « ceux qui osent » et « sur les traces d’Hamadou Ahidjo ».

La formation assurée dans les locaux de Cordia Prod à Douala portait entre autres sur l’étude des contrats (droits d’auteur, droits d’images et de diffusion), la recherche de partenariats, la relation producteur/réalisateur et surtout comment pitcher ses projets et attirer des investisseurs.

Remise diplômes

Remise des attestations par le représentant du Minac

Ce fut vraiment une expérience enrichissante et c’est avec plaisir que nous attendons la prochaine édition.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *