Salut à tous, je prends une minute pour vous remercier tous qui lisez mes gribouillis jusqu’à présent. Je sors un peu de la culture et de ses injustices pour parler lifestyle, plus précisement le “mouvement Nappy”, dont la forte propagande m’a poussé de l’intérieur à me relooker.

ReflexionLe Déclic

Disons que j’ai toujours aimé avoir de très longs cheveux et qu’une fois défrisés ils paraissent plus longs. Mes cheveux sont en quelques sorte ma fierté et je trouvais les meufs non défrisées assez villageoises (rires). Avec l’Afrocentrisme qui gagnait du terrain (non pas seulement avec le mouvement nappy mais dans presque tous les secteurs), je me suis retrouvé entrain de me poser certaines questions vitales.

Etant un gros fan de Rock, musicalement parlant, le fait pour moi de travailler avec des artistes de musique urbaine camerounaise qui mélangent du Rap et tout ce que nous connaissons à la sauce camerounaise (parlant également notre argot), j’ai eu l’idée de faire pareil avec le Rock. Lors de nos évènements (Le Festirock en l’occurrence), nous avons essayé du Rockutsi (Bikurock) en musique instrumentale et les gens ont kiffé. Tout ceci a contribué à me mettre la puce à l’oreille (Visitez la page Facebook Kamerock pour amples informations sur nos activités musicales).

18033931_10213052312610804_5255842072452160976_nAvec La nappy Domy Hod (Co-promotrice du Festirock)

Crédit:Studio Pi

Côté mode j’ai commencé à apprécier le fruit du labeur des designers Camerounais. Le Wax aussi à travers sa propagande a joué, bien que j’ai été hyper déçu de découvrir plus tard que ce tissu n’est pas typiquement Africain.

Décision

Le moment vient enfin où je prends ma décision. “Plus de défrisage! Je retourne à mes cheveux crépus”. Comment les peigner? Les entretenir? Je n’en savais rien mais je ne voulais plus d’artifices sur ma tête. Toutes les races portent leurs cheveux tels quels, pourquoi nous les Africains avons nous besoin de transformer les notre pour ressembler au canons de beauté fixés par les autres? Cette diversité fait la beauté de la race humaine.

Rencontres

Je me renseigne désormais plus profondément sur le Nappy. Je découvre qu’il y a des spécialistes dans le domaine, des personnes plus expérimentées (Coiffure, astuces pour un meilleur entretien du cheveu etc…). Avec leur aide je prends courage et force d’aller au bout de ma nouvelle conviction. Je rejoins également un groupe whats’app de femmes nappies (Nappy By nature, Facebook Nappy Police l’émission) , où des astuces sont données à volonté, et des produits vendus adaptés à chaque type de cheveu. Il y a deux voies lorsqu’on est défrisé de revenir au naturel. Soit par la Boule à zéro (Big Chop) soit par la transition graduelle (Transitionning qui consiste à laisser les cheveux avoir des repousses afin que le naturel gagne du terrain et couper les pointes défrisées ou cheveux morts).

TransitionTransition

Celle-ci fut un peu difficile. Étant client abonné à un salon pour cheveux défrisés, annoncer ma décision de partir pour un autre salon spécialisé en cheveux Afro n’était pas facile. La routine crée un attachement que je comprends, et puis qui aime perdre un gros client? Personne.

Pressions intérieures et hésitations

Après plus de cinq ans passés avec les cheveux longs, pas facile de les couper!!! J’y tenais comme dur comme fer! Pour toutes les raisons, l’habitude, la particularité que ça m’apportait et surtout pour mes prestations Rock n Roll. Oui j’ai un gout assez prononcé pour la mode Goth et les vêtements sombres. En passant juste une question de gouts ça va pas plus loin.

New hairLe Grand jour

Le 03 mars 2017, après plus d’un an de transition, j’ai enfin coupé mes pointes. J’avais changé !!! Partagé entre deux sentiments à savoir une grande libération et l’impatience que mes cheveux repoussent. Même s’ils sont courts, au moins je suis libéré et je les laisserai pousser normalement, naturellement afin d’adopter enfin le look de mes rêves: Avoir de longs cheveux naturels.

Dans la deuxième partie je partagerai ma petite expérience dans les questions suivantes :

Les différents types de Nappy

Le jargon Nappy

Les préjugés sur le Nappy

Ce qu’il faut faire si vous souhaitez retourner au naturel

 

Facebook Comments

2 thoughts on “Les raisons de mon retour au naturel (part I)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *