Depuis l’apparition du premier cas de covid 19 au Cameroun le 06 mars 2020, l’UNICEF travaille avec le gouvernement, les communautés et les partenaires afin de ralentir la propagation de la COVID-19 et de réduire au maximum les incidences socioéconomiques de l’épidémie sur les enfants et leurs familles. 

Dans ce cadre, l’UNICEF a développé un partenariat avec la Croix-Rouge camerounaise afin que les communautés les plus vulnérables bénéficient dans les plus brefs délais d’installations d’approvisionnement en eau, d’assainissement et d’hygiène. A cet effet, l’UNICEF a remis un important lot de matériel d’hygiène à la CRC. Celui-ci est composé de près de 20 000 bidons, 100 robinets, 11 000 seaux, 14 100 cartons de savons en morceau et 396 cartons de savon liquide. Plus de 1000 volontaires de la CRC ont été formés et sont actuellement déployés sur le territoire national pour la diffusion des messages de sensibilisation et des conseils de santé publique vitaux et des mesures de prévention et de protection contre le Corona virus.


L’UNICEF appuie également les principales activités de communication et d’engagement communautaires. Des supports de sensibilisation sont diffusés et des activités de sensibilisation organisées. L’affichage et la distribution de supports de sensibilisation COVID-19 a donné 120 000 flyers et 160 000 dans les lieux publics et les grands lieux de rassemblement (marchés, parkings…), ce qui a permis de toucher plus de 6 000 personnes dans toutes les régions. Les systèmes de sonorisation mis en place mettent un accent particulier sur les groupes spéciaux tels que les chauffeurs des transports publics et les réfugiés. 

Des ONG, des associations et des volontaires ont été engagés et dotés de matériels sonores et roulants (motos, Mégaphones, lecteur audio USB). Des massages pré-enregistrés dans des langues nationales portant sur les symptômes du COVID-19, la conduite à tenir en cas de contamination, les gestes-barrières et la prévention des abus et violences à l’égard des enfants sont ainsi diffusés dans les communautés.

Le don de l’UNICEF à la ville de Douala vise à faciliter cette pratique par les populations de la ville de Douala en tout lieu. Il s’inscrit dans le cadre de la décentralisation en général et celle de la gestion de cette crise en particulier telle qu’engagée par le Gouvernement.  Il vient en complément aux actions déjà menées dans cette ville notamment la formation avec l’appui de la délegation régionale de la Santé du Littoral de 900 volontaires et agents de santé communautairesla mise en place avec l’appui de la Croix Rouge Camerounaise de 300 dispositifs de lavage des mains dans les lieux publics, les sensibilisations à ce jour de plus 430 000 personnes incluant 2 145 personnes avec handicap sur la maladie du COVID19 par les volontaires de la Croix Rouge.

Nous pouvons également citer et pas des moindres la formation avec l’appui de la délegation régionale de la Santé du Littoral de 900 volontaires et agents de santé communautaires, la mise en place avec l’appui de la Croix Rouge Camerounaise de 300 dispositifs de lavage des mains dans les lieux publicsles sensibilisations à ce jour de plus 430 000 personnes incluant 2 145 personnes avec handicap sur la maladie du COVID19 par les volontaires de la Croix Rouge.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.