Skill

Recueil ou Bible même, appelez cela comme vous voulez. Si j’ai choisi de travailler avec cette artiste ce que personne n’ignore désormais ce n’est pas pour rien. Les connaisseurs connaissent, les mélomanes et fans de rap trouveront sûrement leur compte. Les sons sont truffés de punchlines les uns les après les autres et c’est le moins qu’on puisse dire. Lorsque j’écoute ce son, je me dis encore que ce gars mérite amplement le nom de Roi de la punchline.

En plus des punchlines, les beats et prods sont bonnes dans l’ensemble, l’on peut ressentir un projet vraiment travaillé, un artiste qui vise une carrière. Aussi, Skill Papy est un artiste plutôt versatile (il se fond dans plusieurs rythmes, rap, reggae, Afropop) capable de faire du bon live, ce qui est plutôt un bon atout pour son avenir. Néanmoins parmi ses faiblesses il y a le chant, même s’il a le mérite d’essayer sans artifices ni trucage. A la longue avec du boulot je pense que ça ira.

La piste 1 (Couplet décalé) est une très belle introduction. Un texte bien rappé, propre et surtout accrocheur. A première écoute on se demande ce que l’artiste réserve pour la suite. Le gars présente son album et fais une sorte d’argumentaire à quiconque l’écoute. L’une des phrases qui m’a marqué est « Laisse le parifoot, mise ton argent sur moi », moi je dirais plutôt « laisse la bière et achète cet album!!! »

Parlant de ce dernier, l’album fly est un mélange de rythmes mélodieux (Reggae, Afropop, Afro Dancehall) et surtout du rap pur (avec les punchlines qui deviennent progressivement sa marque de fabrique). Côté mélodieux on y retrouve Fly (clip ci-dessous) en featuring avec Krysley Ndam, Si seul (ma chanson préférée) et Friends For Life en featuring avec Mlynn. On retrouve le Skill Papy qui s’essaie même au chant et c’est pas mal du tout (pour un rappeur et c’est sans autotune avec un bon rendu même s’il peut faire mieux). Pendant que Fly et Friends For Life sont plutôt en mode Reggae.

D’autres chansons tout aussi mélodieuses telles que Loin d’ici, Tu veux même quoi en feat avec Mussiki, Inch Allah qui est un encouragement à ceux qui taffent dur pour réussir et atteindre leurs objectifs, et belle melody, afropop plutôt très rythmé aussi. Il est important que là où il y a plus de mélodies il y a forcément moins de punchlines, l’album a été pensé de manière à satisfaire tout le monde et non pour un public restreint.

Les autres chansons reflètent le Skill Papy que le Fan de Rap que je suis adore. Déjà que sur les mélodies il arrive à s’adapter mais là on sent le mec dans son élément. Dans cette catégorie on a le couplet décalé déjà cité plus haut, Skilluminati, je rappe mieux que toi, est-ce que vous allez bien remix avec Takust, Xzafrane, Franko etc…Supporters et flow fighters qui est un mélange de plusieurs chansons dont certaines sont bien et d’autres le sont moins. Déjà j’ai pas vraiment compris le projet, le pourquoi mélanger toutes ces chansons alors que une à une certaines peuvent être plutôt accrocheuses.

 

Alors je vous livre mes punchlines favorites avec les titres:

« Quand je me cassais la gueule je continuais à manger par le nez » dans Skilluminati

« Je vais laisser pousser mes cheveux pendant un long moment avant que mon tour chez le  coiffeur dure le plus longtemps » dans « Skilluminati »

« J’ai pas vendu mon âme au diable mais j’ai des sons d’enfer »

« Je suis toujours imprévisible comme crise d’épilepsie »« Je n’écris jamais mes textes, sur un BlackBerry, j’écris toujours sur papier, c’est pour ça que je déchire » toutes les trois dans « Je rappe mieux que toi »

« Personne ne peut me fermer les portes parce que je suis le fabricant des clés »

« je vais percer un jour c’est moi qui vais prêter de l’argent à mon banquier » dans le remix de « Est-ce que vous allez bien »

« j’ai fait plus d’émissions radios plus que certains animateurs » dans « Supporters »

L’an dernier le jour de son anniversaire il avait mis l’audio de Beng Beng en ligne. Voici la vidéo sortie il y a quelques semaines. Je vous laisse le soin de déguster.

A bientôt pour le prochain album, j’espère que vous avez aimé cette chronique. Vous voulez faire parler de votre album, écrivez moi tout simplement à l’adresse himinsarthur@gmail.com

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *