Il y’a quelques jours le label FKI prod a réuni la presse pour présenter ses nouvelles signatures et ses ambitions pour les mois à venir. Au menu quatre nouvelles signatures parmi lesquelles le jeune Timba, Stéphane Akam, le légendaire beatmaker Souftouch et Dj Master Robosta.

Souftouch Beats

De quoi vraiment faire couler beaucoup de salive durant la dite conférence de presse. Lorsqu’on sait que les labels qui comptent plusieurs artistes font souvent l’objet de conflits et frustrations internes entre les artistes, les interrogations majeures étaient celles de savoir comment ce label qui est plutôt jeune compte s’en sortir avec cette pléiade de talents.

Master Roboster

Il faut dire que les nouvelles signatures rejoignent deux recrues à savoir Zayir et Dj Master King. Réné Bitha le manager du label a tenu à rassurer l’audience en affirmant que les dispositions ont bel et bien été prises pour la gestion de tous ces talents.  Chaque artiste a été étudié avec soin et on s’attèlera à le positionner là où se trouve sa cible et là où sa musique peut vendre, a-t-il affirmé.

Il y aura donc un calendrier et les sorties de chaque artiste seront coordonnées. Entre temps les autres ne seront pas de repos, si nous avons signé des beatmakers c’est pour les mettre au travail donc ils enregistreront le maximum de chansons et au moment de sortir nous choisirons.

La responsable de communication Merveiline Tapi quant à elle affirme à ce propos que la période morte du corona leur permet de mettre à profit ce temps pour continuer à travailler en interne et peaufiner les stratégies. «Notre label est certes jeune mais possède des personnes d’expérience et nous vous assurons que vous allez nous sentir passer»

Timba

Alors FKI prod c’est un coup de bluff ou un coup de maître ?

Lorsqu’on examine les signatures on peut dire que ça fait saliver, notamment Souftouch et Stéphane Akam sont vraiment de très bons deals. Et il faut admettre que FKI a frappé fort ! Cela dit de nombreux labels sont arrivés en grande pompe et ont disparu dans la foulée, de quoi être quand même prudent tout en souhaitant à ce label une réussite proportionnelle à ses investissements.

Depuis plus d’un an au Cameroun, fki qui est une entreprise camerounaise avec une branche en Belgique travaille également à améliorer le secteur des vidéos, encourageant ainsi les jeunes entrepreneurs en les aidants à produire du contenu  vidéo de qualité via la branche FKI films d’entreprises. Nous avons également FKI studio pour les photos. Vous pouvez juger la qualité vidéo ci-dessous, avec le résumé de la conférence de presse.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.