La deuxième édition de The Show By Orange était sans doute l’évènement le plus attendu de cette fin d’année. Les enjeux de la deuxième venue de Dadju au Cameroun étaient plus qu’énormes.

The Show by Orange: Commençons par le début 

La musique est un pilier important de la culture de notre pays. Raison pour laquelle Orange Cameroun a décidé d’organiser son spectacle appelé The Show by Orange (résumé de la première édition ici)
Affiche The Show By Orange avec Dadju

The Show by Orange deuxième édition: le Choix des artistes

The show by Orange jusqu’à lors ou si on peut dire n’a travaillé qu’avec des locaux. Le choix d’un artiste étranger était donc une plus value étant donné que beaucoup de concerts allaient avoir lieu à la même période parmi lesquels Naza la veille et autres.
En ce qui concerne le choix de certains locaux, nous avons la présence de KO-C due à sa démarcation tout au long de l’année. Maahlox quant à lui était le premier à draîner des foules lors des concerts d’Orange notamment avec Ça sort comme ça sort.  En signe de reconnaissance, à moins de ne pas être disponible, Maahlox sera généralement présent aux spectacles d’Orange.
La présence de Locko, Blanche Bailly, Mink’s et Daphné sont tout simplement logiques car ce sont les artistes Camerounais les plus en vue actuellement.

The Show by Orange: ce qu’il faut retenir 

L’organisation 

Le paquet a été mis afin que la fête soit belle et pour un événement de cet envergure, le résultat dans l’ensemble m’a satisfait personnellement.

Le respect du timing 

Je suis d’autant plus satisfait que le timing ait été respecté. À exactement minuit les débats étaient terminés, Dadju se séparait du public. Plus tôt on termine, moins il y a de risques d’insécurité.

La sécurité 

Nous en avions parlé dans l’interview ici. Car cette dernière était au coeur des préoccupations. Celle ci s’est étendue dans un rayon assez large, aux alentours du lieu de l’événement. Les gens pouvaient marcher tranquillement dans les rues (surveilles par des voitures de police) étant donné la difficulté d’avoir un taxi ou une moto. J’ai pu voir quelques personnes embarquées, ça ne manque jamais malheureusement.

Les prestations 

Pas grand mot à dire. De très belles entrées, chacun tentant d’innover et de séduire le public à sa manière. Sauf que le play-back est encore trop présent. Essayons le semi-live les gars ! Chantons sur nos instrus s’il n’y a pas d’orchestre.

Bravo et merci à Orange Cameroun 

Même s’il faut admettre que le capital sympathie n’est pas au beau fixe avec la clientèle, de telles initiatives sont des portes ouvertes pour regagner les coeurs perdus. Cela dit une réconciliation s’entretient avec de meilleures offres, une meilleure qualité des services. Nous ne pouvons que le souhaiter pour la nouvelle année qui arrive (2019) ! Aussi aux clients, quand c’est bien disons que c’est bien. Envoyons par exemple des messages de félicitations à Orange pour leur show et le travail fourni. Ne soyons pas seulement prompts à poster lorsqu’il y a des problèmes.
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *