Alors que son silence inquiétait plus d’un, le vidéogramme de la chanson Besoin de sourire de Ténor est enfin dehors, quelques mois après l’audio. Le titre tombe à pic car beaucoup pensent que son silence est dû aux problèmes auxquels il fait face (notamment avec la major), et qu’il a vraiment besoin de sourire. La séparation avec son manager Taphis a davantage contribué à faire couler l’encre de la salive dans ce sens. Nous sommes allés à sa rencontre afin de savoir ce qu’il en est. Faites vous plaisir et surtout bonne lecture.

Bonjour Ténor. C’est avec un plaisir  immense que nous accueillons ton nouveau projet. Comment te portes-tu après ses quelques mois de silence?

Je me porte plutôt bien par la grâce de Dieu. Je suis en pleine tournée médiatique de mon projet « besoin de sourire » alors ça ne pourrait pas mieux aller.

Est-ce que tes fans, internautes qui étaient habitués à discuter avec toi t’ont manqué ?

 Mes fans on sait comment on se parle, le relationnel avec les TENORIFIÉS n’est pas sur internet, et je peux vous assurer que notre relation n’a souffert en rien de mon absence sur les réseaux sociaux à ce moment-là.
Tenor en tenue traditionnelle

Pour ton nouveau projet, le choix du dialecte « douala » était-il un fait de hasard ou c’était prémédité?

C’est de la musique tout simplement. Un artiste doit se redécouvrir, essayer de nouvelles choses, tenter de nouvelles expériences.

Cette chanson a des saveurs à la fois Afropop et Makossa. Comment appelles-tu ce rythme? 

Je suis pas en mode création de rythme et etc… Je fais la musique comme je la sens. Aujourd’hui c’est ceci et demain ça sera certainement autre chose. Tout est question de feeling.

Besoin de sourire veut-il dire que tu as traversé des moments difficiles ?

Pas forcément, ça veut juste dire que mon inspiration s’est axée sur ce thème la. Etre artiste c’est parler de ce qu’on voit, ce qu’on vit. Il y a des jours comme ça où tu as envie de sourire parce que tu n’as pas le moral ou parce que la vie a perdu sa saveur. J’ai juste eu envie de parler de cela dans ma chanson.

Que réserves-tu à ton public pour la suite?

Du Ténor. Qui vivra verra. Restons connectés.
Contrat renouvelé entre Ténor et Malta Tonic
Il est important de noter cependant que Ténor doit prendre des cours de la langue « Duala »( la prononciation particulièrement) au cas où il souhaiterait à nouveau se lancer dans un projet du genre.
Bon à savoir également, Ténor a renouvelé son contrat avec Malta Tonic il y a quelques mois et la ligne de vêtement Anofel Wear qu’il représente a également franchi un palier. Elle propose de nouveaux accessoires. Bon retour et surtout bon vent à l’artiste.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.