Un peu plus d’un mois après la sortie de l’album Arrêtes nous si tu peux de Featurist, nous les avons rencontrés pour une interview en toute simplicité. C’est avec plaisir qu’ils se sont prêtés au jeu et ont répondu à nos questions dont voici le résumé

Bonjour les Featurist, merci de nous avoir accordé cet entretien. Comment-allez vous ?

Bien le bonjour à vous et surtout restez connecté à ce canal car c’est le meilleur qui soit.

Comment vous êtes-vous rencontrés?

Wow on ne se souvient presque plus hein car ça fait tellement longtemps qu’on se connait.  Mais bon on chemine ensemble depuis toujours parce qu’on a grandi ensemble à Bilongue voilà un peu.

Depuis Babah vous avez réussi à garder le rythme et vous maintenir parmi les artistes urbains de référence au Cameroun. Votre secret?

La recette c’est le travail dans la mesure où lui seul vous ouvre la porte du succès et les réseaux aussi.

Il se dit ça et là que vous avez été blacklistés par les médias et autres. Que répondez-vous à cela?

Featurist n’a aucun problème avec quelqu’un et ne cessera de dire merci à tous ceux qui ont contribué, contribue et contribueront dans l’évolution note carrière musicale.

Question à City (Chanteur principal): Pourquoi ton acolyte Yann ne chante presque jamais ?

C’est voulu, si n’était pas le cas vous aurez moins de questions le mec sait se rendre important partout. Dans le Magic System est-ce que tous chantent ? mais tout le monde est important et c’est pareil chez nous.

Tout à fait « Arrêtes-nous si tu peux ! » est notre deuxième album et le titre « Livam » en featuring avec l’ivoirien Dj Kedjevara qui tourne bien est dans cet album qui compte 20 titres. Pour le moment nous sommes focalisés sur la promo de l’album mais les spectacles et tournées arrivent d’ici peu.

Où pouvons-nous trouver l’album?

A Douala l’album est disponible au niveau de Super U, FNAC, Hope Music Group store, Flash Music. A Yaoundé vous l’avez à Expresso, Chaval Music, Hairlines, Institut Sango, Topish Shop. A Buea chez ABEBOH et sur le plan national à travers Jumia.

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *