Archimed 1
Crédit photo: Steve Mvondo
La nouvelle est tombée et en ravis plusieurs. Pour une première, un rappeur participe non seulement à Mutzig Star mais en plus de cela arrive en finale. Nous sommes allés auprès de lui pour le connaître davantage ainsi que son état d’esprit à quelques heures de la finale.
1-     Bonjour Archimed, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?
 
Archimed Manock, de mon vrai nom Manock Joël Archimed. Je suis âgé de 26 ans, je vis à Douala, je suis chrétien, j’aime la vie, j’aime la partage, les voyages et particulier la musique. Je suis un jeune rappeur camerounais qui est né et a grandi à Douala, la capitale économique du Cameroun
 
2-     Parle-nous de tes débuts dans la musique…
 
J’entre dans la musique par le biais de ma famille car j’ai beaucoup de grands-frères qui suivent le hip hop, le rap. J’écris mon premier texte en 2003 en classe de 5eme comme un gamin qui s’amuse sans vraiment savoir ce que je fais. Du coup, je me mets une pression auprès de mes camarades qui en demandent plus en classe et dans les kermesses.
3-      On t’a un peu négligé (moi même je plaide coupable) jusqu’à ce que tu fasses mal à Mutzig Star. Qu’est ce que ça fait d’être déjà le seul rappeur en plus d’être finaliste?
 
C’est quelque chose de grandiose, de balèze, en fait j’ai jamais pensé à ça parce que j’ai travaillé pour en arriver là. Mais bon, je suis fier d’être le soldat choisi par le destin pour écrire cette page de l’histoire. Car je pense que mon parcours à Mutzig Star va influencer sur le choix de beaucoup d’autres artistes de ma catégorie. C’est un plus pour le mouvement et personnellement c’est un honneur d’être le premier rappeur à se hisser en finale de ce prestigieux concours. 
Manock
4-     Très peu parmi les vainqueurs de Mutzig star réussissent à se faire une place sur la durée. Comment comptes-tu utiliser ce tremplin?
 
Il ne s’agit que de travail, d’organisation, prière et la chance qui à mon avis sont les éléments sur lesquels je vais m’appuyer pour atteindre mes objectifs à long terme et être là où il faut et quand il faut.
 

5-Ton récent freestyle a fait parler. Après la finale dis nous c’est quoi la suite?
 
Organiser la carrière que j’ai entamée il y a quelques années. Comme vous le savez, Mutzig Star est un tremplin pour moi. Donc je profiterai de cette visibilité pour mieux faire connaître du public.  

6- Alors vu que tu as un désormais un nouveau statut, c’est quoi les contacts pour les bookings et les gombos?

(Rires) Nouveau statut…oui c’est clair. Il est vrai que ça me donne des ouvertures qui vont me permettre d’avancer après la compétition. Pour le reste, les songs, les lives, les déplacements, on tiendra tout le monde au courant. En attendant, retrouvez moi sur Facebook (Archimed Manock).
 
7-     Ton mot de la fin
 
Merci pour l’opportunité Athur Himins. Il faut croire en soi, beaucoup travailler car mon expérience m’a appris à plus croire en moi, m’a donné l’envie, m’a galvanisé à plus travailler. Je vais le faire pour maintenir le cap et aller plus loin.
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *