Kossa cover

Aujourd’hui c’est le Festmak (Festival Makossa) qui durera pendant trois jours et s’achèvera le 04 Novembre 2017 à Canal Olympia. J’ai pensé à une jeune artiste en la personne de Ale Myz (Irene Alemnju de son vrai nom) et à son récent single kossa en hommage aux légendes camerounaises qui ont marqué la belle époque du Makossa.

Pour la petite histoire, je l’ai connue via le single « Fire » (vidéogramme ci-dessus), chanson plutôt très dansante qui a pas mal tourné aux Etats-Unis où elle est basée. Elle a à son actif plusieurs scènes notamment les premières des artistes Camerounais en tournée aux Etats-Unis (Douleur il y a quelques années et plus récemment Mr Léo).

Revenons donc à l’actualité du jour, le single Kossa et l’hommage aux légendes. Le vidéogramme est une performance live filmée de l’artiste accompagnée de musiciens et danseuses. Son visage rayonnant illumine la musique qu’elle chante, et le rendu visuel en général est très beau!

La chanson en gros est un mélange Afro Pop et Makossa , la batterie donne un gout de Makossa très ancien tandis que les motifs guitares (avec le motif guitare de la chanson Ndolo Bukate de Charlotte Dipanda) nous ramènent le côté moderne de cette musique qui a fait rayonner le Cameroun à travers le monde.

Ale Myz parle ici de son enfance et de la nostalgie qu’elle ressent lorsqu’elle écoute le Makossa d’antant. Elle fait notamment des big ups aux artistes (Mama Ngea, Ndedi Eyango, Manu Dibango, Grâce et Ben Decca, Dina Bell etc).

received_10214856902564425

A propos du Festmak, elle déclare: « Le Makossa a fait notre fierté. Aujourd’hui il est notre patrimoine national et mérite d’être préservé. Je salue l’initiative du Festival et je serai ravie d’y participer dans les années à venir par la grâce de Dieu ».

Cette chanson est tout simplement magnifique. Je l’adore!!! Elle a récemment mis en ligne son album Reminisce en téléchargement gratuit. Vous pouvez l’avoir via le lien suivant https://alemyz.bandcamp.com/. Regardez et partagez ce vidéogramme à outrance mais surtout suivez l’actualité de l’artiste sur sa page Facebook Ale Myz.

Quant au Festmak, que la fête commence!!!

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *