Samedi 29 décembre 2018, soirée haute en couleur au Complexe Culturel Le Bunker à l’occasion de la dédicace du tout premier album Mintag de KIRI OTTY. Dans un show entièrement live l’artiste a présenté au public son nouveau bébé de 6 titres intitulé. Tu as loupé l »évènement? T’inquiète pas! Voici pour toi le kongossa de toute la soirée!

Il est 20h quand Johnny Black prend place sur les planches du Cabaret Le Bunker pour divertir les invités qui s’installent progressivement. En guise de première partie, avec sa guitare acoustique et sa voix rock et fine le guitariste a revisité les chansons les plus célèbres. C’était un pur régal. La salle fait son comble petit à petit. Parents, amis, connaissances, personnalité du monde culturel et même les petits enfants, tous sont venus massivement soutenir KIRI OTTY a qui entame une carrière musicale trépidante et pleine de promesses.

Maintenant que les invités sont confortablement installés, quoi de mieux qu’une mise en bouche avec l’objet qui les réunit? Le Disc-Jockey a fait jouer quelques titres de l’Album MINTAG question de faire apprécier aux mélomanes le fruit d’une année de travail acharné dans les studios d’Atlantik Groove et de Fusion.

ENEO S’INVITE À LA FÊTE

Le live reprend le pouvoir avec l’orchestre BUNKER JAZZ BAND qui va mettre le show et exciter le public. C’est l’ambiance dans toute la salle. La pression monte progressivement et elle n’est pas prête de redescendre quand les danseurs sont annoncés sur la piste. Vous comprenez bien que l’arrivée de l’étoile montante de la musique camerounaise est imminente. Sauf qu’un invité surprise va plonger la salle dans le noir. ENEO Énergie Noire Et Obscure décide de priver le quartier Nlongkack d’électricité. Les torches sont allumées pendant que la logistique du Complexe Culturel Le Bunker s’active pour mettre en marche le groupe électrogène, confie une serveuse. Reste à savoir si réellement cet établissement de divertissement en possède un. Après une demi-heure, forte heureusement, ENEO a compris que saboter un tel évènement serait un crime. La lumière refait son apparition et le show peut continuer.

L’ARTISTE FAIT SON ENTRÉE SUR SCÈNE

Telle un ange, c’est vêtue d’une robe blanche avec des décorations scintillantes que la star KIRI OTTY fait son entrée. L’euphorie est perceptible. Le public est dans une grande joie. Youyou et acclamation retentissent. Elle est belle, très belle avec ce magnifique sourire qui s’affiche sur son visage. L’allégresse qui anime son cœur a du mal à se cacher. Normal que la joie s’empare de l’artiste et de son public. «Mintag» l’intitulé de l’album veut tout simplement dire «joie».

Album Mintag de Kiri Otty expliqué

L’ALBUM MINTAG DE KIRI OTTY JOUÉ EN INTÉGRALITÉ ET ENTIÈREMENT EXPLIQUÉ

Mbeubeu Kiri, expression de salutation en langue Beti, et par ailleurs premier titre de son album est exécuté avec maestria en live. Bien sûr, l’intégralité de la présentation de cet album se fera sur fond d’orchestre. Un pur régale auditif pour les mélomanes avertis. Au-delà d’être une formule de politesse, l’artiste a mis dans ce titre un message très fort. «Cette chanson est écrite pour donner du courage à tous ceux-là qui ont connu des échecs, Mbeubeu Kiri vous interpelle pour vous dire qu’il n’est jamais trop tard pour recommencer et obtenir la réussite» dixit KIRI OTTY.

Mintag c’est aussi la joie de l’amour. L’amour elle en parle sur une aire de Salsa. ‘’Let me love you’’ célèbre l’amour, le vrai. Il semble que l’artiste à un gout très prononcé pour la romance ! Oh que c’est mignon ! La loveuse KIRI considère l’amour comme « le véritable socle pour pouvoir développer une vie de couple et pour pouvoir s’épanouir dans son ménage ». Elle a arraché un sourire aux hommes car, cette chanson est l’histoire d’une femme qui chante l’amour à son homme. Elle a exhorté les femmes à faire preuve de romance en disant, plus souvent, de belles paroles à leur tendre moitié. Il n’y a pas que les femmes qui ont besoin de mots doux.

La suite numérique sur la pochette c’est le titre ‘‘mariage’’. Mais elle a décidé d’enchainé le show avec le dernier titre « Ma yangueu wa » un très bel hommage rendu aux forces de défenses et de sécurités qui donne de leur vie pour défendre le territoire camerounais et tous les citoyens. Cet hommage c’est voulu dansant et très ambiancé. Elle n’a pas manqué de faire un clin d’œil aux populations du Nord-ouest et du Sud-Ouest.

Après un premier passage très animé, l’artiste va un peu souffler et l’orchestre va assurer l’intermède. Pour le second passage la diva fait son entrée vêtue d’une robe en pagne à motif orange et bleu.

SÉQUENCE ÉMOTION DE LA SOIRÉE

En entame du second et dernier passage de KIRI OTTY, l’impresario va inviter les parents de la jeune chanteuse à rejoindre la scène. Le couple Nkoulou, parents de l’artiste et son oncle sont les personnes qui ont soutenue KIRI dans l’éclosion de sa carrière. C’était un moment plein d’émotion.

Les quatre ont dansé ensemble sur la chanson «Mariage» 3e titre de l’album. Cette chanson est entièrement dédiée à ses parents. KIRI voit dans le couple NKOULOU le modèle parfait de l’amour et de l’union conjugale.

L’AMBIANCE DE FIN

La soirée dédicace prend fin avec l’exécution du titre phare de l’album Mayi wa tong (je vais te suivre) (article ici). Autre fois danseuse (danse classique, contemporaine, traditionnelle…), KIRI a démontré qu’elle n’a pas troqué sa veste de danseuse contre celle de chanteuse. Elle porte fièrement les deux. Elle est une excellente danseuse de Bikutsi. Avec ses jeux de rein époustouflants et son déhanché magique elle a su émerveiller le public qui s’est levé massivement pour esquisser des pas de danses avec l’artiste. Mayi wa tong (je vais te suivre) est une chanson vise à dénoncer la pratique du tribalisme dans notre société. Également c’est un appel au vivre ensemble d’une manière générale sans discrimination aucune. Le quatrième titre de l’album célèbre l’amour qui ne connait pas de barrière tribale. Dans la chanson Kiri dit qu’hein: «Toi même tu sais que quand le ndolo t’attrapes hein !!!! Hmm que tu sois Bassa oo, Bamileke ooo, Haoussa oo, Douala oo, Bulu oo, Didonc laissez nous yamo !! Parcequ’au final hein.. l’Amour n’a pas de frontières. ..#Mayi wa tong (je vais sauf que te suivre)»

Cover album Mintag de Kiri Otty

SÉANCE DÉDICACE DE L’ALBUM MINTAG DE KIRI OTTY

Après le show place à la dédicace proprement dite. Une cinquantaine d’albums ont été vendus au cours de la soirée. Le public heureux du spectacle s’est bousculé pour avoir un souvenir physique de cette soirée inoubliable. KIRI OTTY a signé, avec un grand sourire aux lèvres, des autographes aux personnes qui désiraient se faire dédicacer un CD.

MES IMPRESSIONS

L’imprésario a soufflé en douce que KIRI OTTY était à sa toute première prestation en live. Difficile d’y croire quand on observe la qualité du spectacle qu’elle a offert. Elle est pleine d’énergie, sensationnelle et époustouflante. L’occupation scénique est nickel même s’il y a des choses à revoir. Pour la gestion du public elle s’en sort pas mal. KIRI OTTY est une artiste presque accomplie qui a une longue carrière musicale devant elle. Avec le temps elle va se faire un véritable nom et une carrure d’envergure dans l’univers la musique 237.

PERSPECTIVES

L’artiste entame l’année 2019 avec un spectacle donnée le 1er décembre du côté du Musée National. De nombreux autres spectacles sont prévus au courant de l’année. KIRI OTTY annonce le tournage imminent du vidéogramme du titre phare de l’album Mayi wa tong .

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *