visuel 1

Cet article vient après la large polémique qui avait suivi le lancement du dit comité par Armand Kaffo. D’après une interview donnée au blog d’Atome, les membres du comité sont Armand KAffo, Bile Fred, Obinice Nehdi, Carel Wandja. La création d’une page facebook a suivi et selon le visuel ci-dessous, les objectifs du comité sont de contrôler et censurer les œuvres et actions culturelles, unifier la nouvelle génération des promoteurs culturels, mettre en place un circuit de promotion et de distribution de la musique.

La création de ce comité n’a pas fait que des heureux. En effet, les réactions ne se sont pas faites attendre. Snake of God, activiste culturel très connu n’est pas allé de main morte (screenshot ci-dessous), ridiculisant presque le comité parce que d’après lui, « aucun des membres ne peut même définir ce qu’est une note de musique ».

Bile Fred (Monsieur Polémique), un des membres, a repliqué en disant que pour parler musique il ne faut pas forcément être musicien.

Swagga

La goutte d’eau qui a débordé le vase à mon avis est une publication faite sur leur page concernant la non validation du dernier single « Balok » de Lily Swagga. D’après Armand Kaffo, l’objectif du comité n’était pas de juger les oeuvres, ce qui semblant contradictoire a fait réagir le designer Gabun Gabin en ces termes:

« Voilà la dérive tant attendu qui vient de tomber. Et moi qui croyais qu’ils allaient être plus intelligents l’autre m’avait pourtant dit qu’il ne s’agirait pas de cela. L’écoute et la validation d’une oeuvre se fait lors de sa production (en studio) pas lorsque celle ci est sortie… CECI EST LE DÉBUT DE VOTRE FIN🖑
Faut quand même avouer que n’importe qui peut dire du n’importe quoi à un musicien ici dehors hein… »

Lire ceci fait plutôt froid dans le dos car ce dernier a plutôt raison (surtout s’agissant de l’écoute et de la validation). Le comité doit il donc être repensé? That’s the question.

Selon le comité, la chanson est belle de par la prod uniquement, mais en termes de contenu tout est à refaire. Bizarrement, leur avis coincide avec le mien, donné de manière intime à Bile Fred. La prod est l’une des meilleures mais on ne capte rien au message. On saute du coq à l’âne avec une intro du genre « La vie c’est le njambo », un refrain du genre « Alawubade de Petit pays, vous faites comme si vous ne voyez pas« , bref aucune suite dans les idées.

En gros aucune cohérence dans le texte, aucune suite logique. Une belle prod gâchée malheureusement. Si vraiment elle pouvait nous faire un remix avec un texte plus cohérent, si possible avec un artiste mainstream, vu qu’elle a déjà tenté l’expérience avec Franko. Ecoutez de vous mêmes via le lien ci-dessous et faites vous votre opinion.

A moi donc de me poser la question, le comité d’écoute et de validation est il une farce ou une force pour le game 237? Comme au collège je ferai une thèse, une antithèse et une synthèse (Souvenir, souvenir)

Un brin de Farce

L’un des éléments qui peut en faire une farce est le fait qu’aucun d’eux n’a un background musical. Obinice a un passé de backeur, Monsieur Polémique je ne sais pas trop, Carel Wandja est infographe et Armand Kaffo Social Media Manager (Activiste culturel, manager et booker d’artistes).

On dirait donc une bande d’amis qui a créé un cercle afin de fusionner leurs réseaux et contrôler en quelques sortes le game. Hehehe, les gars faites les choses bien sinon ce truc passera pour l’arnaque du siècle. De toutes les façons ça fait même quoi? Si vous pouvez garantir une certaine visibilité, les artistes viendront quand même dionc!!!

La force et l’appui qu’ils peuvent apporter

Malgré les critiques et autres, le comité et ses membres a beaucoup à donner. Il est composé de mélomanes avisés qui travaillent aux côtés de nombreux artistes parmi lesquels des artistes mainstream tels que Stanley, Dynastie, Ambe et qui réussissent tant bien que mal à mettre en lumière les talents underground. Pour la plupart c’est aumoins cinq ans d’expérience voire dix.

Ensuite ils sont très suivis sur les Réseaux Sociaux. Bile Fred est rédacteur à kamerurbain, site très réputé et très lu. Armand Kaffo entre ses blogs KAmerboss, Kankanways etc, il a la particularité d’être un micro-blogueur très efficace, Obinice Nehdi est le représentant de la plateforme Culture Ebène, le site le plus lu depuis plusieurs années.

Conclusion

Je dirais que l’initiative est très bonne et que la démarche seule déterminera sa crédibilité. Ceci il faut être plus sérieux, se doter du nécessaire à savoir quelqu’un qui a pratiqué la musique et qui s’y connaît de manière théorique (solfège, écriture, partitions et tablatures) car on ne peut valider la musique sans un musicien.

Bien que la présence et l’influence des membres est déjà palpable, il faut bosser davantage l’impact afin de pouvoir rivaliser avec des plateformes telles que Bimstr, Culture Ebène etc… Alors farce ou force? Je dirai à chacun de voir mais ils peuvent être l’un ou l’autre en fonction du besoin, car en termes de visibilité ils sont une force. Maintenant s’agit-il d’une fratrie, d’un nouveau clan? Les gars, c’est donc à vous de prouver par le travail et surtout l’impact … METTEZ-VOUS AU TRAVAIL!!!

 

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *